"Vive la Sainte Allemagne !" (Walkyrie)

Publié le par Stone



La chevauchée des Walkyries...ou de Tom Cruise ?

Walkyrie




Fiche technique

Film Allemand et Américain

Réalisateur:  Bryan Singer

Durée:  1h50

Date de sortie:  29 Janvier 2009

Acteurs:  Tom Cruise, Carice Van Houten, Bill Nighy,...

Synopsis
(Allociné)

S'il a toujours été un fidèle serviteur de son pays, le colonel Stauffenberg s'inquiète de voir Hitler précipiter l'Allemagne et l'Europe dans le chaos. Comprenant que le temps presse, il décide de passer à l'offensive : en 1942, il tente de convaincre plusieurs officiers supérieurs de la nécessité de renverser Hitler. Un an plus tard, tandis qu'il se remet de ses blessures de guerre, il rejoint la Résistance allemande pour mettre au point l'Opération Walkyrie destinée à éliminer le Führer.
Alors qu'il n'était au départ qu'un des nombreux conspirateurs, Claus von Stauffenberg se retrouve bientôt en première ligne : c'est lui qui devra assassiner Hitler...




L'Avis de Stone:


La mode est à la mise en image de la Seconde Guerre Mondiale si bien que l'on se demande pourquoi avoir attendu aussi longtemps après avoir vu la qualité de ces films. Les Insurgés traitaient une histoire méconnue et fantastiquement sobre sur la résistance juive, Walkyrie aborde la guerre du point de vue des Allemands résistants à la furie hitlérienne, et Inglorious Basterds tend à dédramatiser le tout en prenant un point de vue souvent abordé mais cette fois-ci dévalué: le coté américain.





Alors que dire de Walkyrie si ce n'est que Bryan Singer prenait de gros risque dans le choix d'adapter un évènement dont tout le monde en connaît l'issue. Mais le challenge est à la hauteur du résultat final. Singer se veut simple et efficace dans sa réalisation qui lorgne cependant, heureusement peu souvent, du coté du documentaire. Si on peut reprocher à Singer de ne pas avoir trouver son propre style, on ne peut que constater que chacun de ses films possèdent un style propre. Ainsi, si Walkyrie conserve une tension palpable tout au long des deux heures de métrage c'est grâce à une narration efficace qui se veut hypnotisante, nous retrouvant presque parmi ces courageux dissidents. On se surprend surtout à être étonné par la fin et à craindre le retournement de situation tant attendu.

Mais si les 2 heures passent très vite c'est aussi grâce à de très bons acteurs convaincus par leur personnage et habités d'une prestance glorieuse. Hitler, par exemple, est accompagné d'une atmosphère particulière à chacune de ses interventions, une atmosphère glaçante et perçante à faire battre à rompt notre palpitant qui cavale pendant 1h50. Bien évidemment, à l'instar de la majorité de ses films, Tom Cruise en ressort au dessus du lot mais pas autant qu'on l'aurait pensé. En effet, Cruise réussit une interprétation pleine de sagesse et sans fioriture qui se veut convaincante et froide laissant apparaître quelques nuances importantes dans son jeu tout au long du film. On ne voit plus Cruise, on voit Stauffenberg face à son devoir et ses convictions. D'ailleurs, il apparaît toujours fascinant la façon dont chaque réalisateur réussit à faire oublier la différence de taille de Tom Cruise.



Dans tous les cas, on ressort grandi mais aussi meurtri par un très bon film qui est fidèle à la réalité. Cependant, à l'inverse de "Les Insurgés" qui peut être considéré comme culte, Walkyrie, qui présente tout de même une belle cohérence d'ensemble portée par une superbe Bande Originale, n'impose pas nécessairement une marque indélébile dans notre mémoire à cause d'un petit manque de je-ne-sais-quoi qui aurait pu élever ce film encore plus haut qu'il ne l'est.


Note:  17/20



Commenter cet article