Les Marches du Pouvoir

Publié le par Black Bolt

Un tout nouveau rédacteur qui va rapidement grimper les marches du pouvoir, euh non... du succès ! Nous sommes fier d'accueillir et de vous présenter le magique Black Bolt

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/85/45/03/19806486.jpg

Fiche Technique :

Réalisateur : George Clooney
Acteurs : George Clooney, Ryan Gosling, Philp Seymour Hoffman
Durée : 1h35
Pays de production :  Etats-Unis
Date de sortie :  26 Octobre 2011

 



Scénario (Allociné) :

Stephen Meyers est le jeune mais déjà très expérimenté conseiller de campagne du gouverneur Morris, qui se prépare pour les élections à la présidence américaine. Idéaliste et décidé à faire honnêtement tout ce qu’il peut pour faire gagner celui qu’il considère sincèrement comme le meilleur candidat, Stephen s’engage totalement. Pourtant, face aux manipulations et aux coups tordus qui se multiplient vite, Stephen va devoir faire évoluer sa façon de travailler et de voir les choses. Entre tentations et désillusions, les arcanes du pouvoir le transforment…



L'Avis de Black Bolt :

 

Bon, pour moi c’est un nouvel exercice, avant je vendais mes critiques à prix d’or auprès de vrais gens mais il semble qu’ils aient tous fui, alors c’est vous, pauvres internautes dématérialisés, qui allez pouvoir en profiter. Bande de petit veinards !


http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/85/45/03/19789318.jpgDonc reprenons, Les Marches du Pouvoir, 4e film de George Clooney, petite personnalité à part entière dans le cinéma (acteur, réalisateur, scénariste, buveur de café) et qui comprend un joli casting : Clooney himself, Philip Seymour Hofman (que je retiens pour 7h58 Ce Samedi-là), Jeffrey Wright (déjà présent dans W. l’Improbable Président, en tant que Colin Powell) et Ryan Gosling, décidément présent au cinéma en ce moment (Drive, Crazy Stupid Love et Les Marches du Pouvoir).

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/85/39/61/19786553.jpgUne fine équipe mais aussi un scénario étonnant. Sans dévoiler la saveur du pitch, disons que Georgie nous délivre un récit qui, sans avoir besoin de coup du sort invraisemblable, parviens à nous étonner et nous captiver. Et c’est bien là la force du film, une histoire tout à fait plausible, qui pourrait même sembler banale, et qui pourtant arrive à créer des surprises. Et quand un film me surprend, en général j’aime ça. Dernier petit plus : si malgré la VF j’ai trouvé le film bon, c’est qu’il vaut vraiment le coup J

 

En bref donc, une petite pépite, peut-être pas le film de l’année, mais qui en attendant vaut le détour vers les salles obscures.



Ma Note:
AA+ (18/20)

NDLR : Dans ce contexte économique difficile, le triple A n’est décerné qu’aux chefs d’œuvres absolus. 

 

 

 

Fiche Pratique

Style Les Primaires à la sauce US
Du même genre W l'Improbable Président
En 2 mots What Else ?
Particulièrement conseillé pour les cyniques, les désillusionnés, les fanas de politique, les américanophiles, les fans de Machiavel, et les amateurs de drame (au sens premier du petit Larousse)
Particulièrement déconseillé pour les naïfs, les fans des bisounours, les afficionados de mélodrame (y’a beau avoir drame dedans c’est fondamentalement différent du premier genre), les fondamentalistes catholiques (ils comprendront s’ils ne suivent pas mon conseil)
A voir ... pendant qu'il est en salle !

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article