Largo Winch 2 : "Homme sans ennemis, Homme sans valeur"

Publié le par Captain'


Si vous êtes largués avec les Largo,
Jérôme Salle vous ofre une séance de rattrapage !

 

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/82/58/81/19647122.jpg

Fiche Technique :

Réalisateur : Jérôme Salle
Acteurs : Tomer Sisley, Sharon Stone
Durée : 1h59
Pays de production :  France
Date de sortie :  16 Février 2011



Scénario :

Propulsé à la tête du groupe W après le décès de son père adoptif, Largo Winch décide, à la surprise générale, de le mettre en vente afin de créer une ambitieuse fondation humanitaire. Mais le jour de la signature, il se retrouve accusé de crimes contre l'humanité par un mystérieux témoin. Pour prouver son innocence, Largo devra retourner sur les traces de sa vie passée, au cœur de la jungle birmane.


L'Avis de Captain' :

Milliardaire en blue-jeans, fils presque indigne, défenseur de la veuve et de l’orphelin, gardien de l’éthique économique, et briseur de belles voitures,… le susnommé Largo Winch est tout cela. Héros de romans, puis de BD, puis de série télé, puis de cinéma (à quand le jeu-vidéo ?), son empire économique s’étend inlassablement à tous les domaines culturels. Si la compagnie Winch vaut plusieurs milliards, l’entreprise Van Hamme doit parallèlement atteindre les millions. Business is Business ! Avec ce nouvel opus cinématographique, toujours conduit par Jérôme Salle, vous êtes invités à faire tourner pour votre plus grand plaisir la machine à billet.

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/82/58/81/19647104.jpg

Bienfaiteur de l’humanité, le jeune Largo Winch se voit affublé de l’accusation de crime contre l’humanité, le jour même où il lègue l’entièreté de sa fortune à des organisations caritatives. Hasard du calendrier comme on dit. Et puis soudainement, le revoilà dans la jungle birmane, aux prises avec des militaires des plus coriaces. On se rassure, le scénario est à la hauteur ! Excellent mix entre action, aventure, comédie et romance, tout a été écrit sur du papier millimétré. La recette qui fait le succès de Largo Winch est suivie à la lettre. Vous vivrez d’intenses scènes d’actions, derrière la caméra parfois trop nerveuse de Jérôme Salle, mais décoiffante. De haut vol ! Alexandre Desplat, compositeur envié par Hollywood, fait musicalement des prouesses, à la hauteur du blockbuster qu’on attendait.

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/78/08/41/19473599.jpg

Côté nouveauté, il faut principalement s’intéresser au casting ! Tomer Sisley, alias Largo Winch, n’a pas fait évolué son jeu d’un pouce, ce qui pourra d’ailleurs énerver les plus frileux. Gauthier le majordome toujours  bien sur lui fait de nouveau des étincelles, dans des épisodes particulièrement drôles. Et si le pilote Freddy, dont l’acteur a été changé, disparaît rapidement et radicalement, nous voilà face à face avec le célèbre et attachant Simon ! Ouf, on l’a enfin retrouvé !... Malheureusement son interprète n’est franchement pas très doué, et ne laisse aucune crédibilité au personnage… Ce qui nourrit une opposition forcée avec l’interprétation de Sharon Stone (oui, oui, la nympho de Basic Instinct) et de feu Laurent Terzieff, tout simplement magistral. Avec son visage qui semble tout droit sorti de la BD, il redore sans conteste le blason du casting.

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/78/08/41/19626427.jpg

Ce second volet des aventures de Largo Winch est à la hauteur de nos espérances ! Avec ses libertés surprenantes, ses références en filigrane (il y a un peu d’Hitchcock et Sidney Pollack par moment), son rythme endiablé, pas de place pour l’ennui !

 

Ma Note :
16/20

Publié dans Action - Aventure

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article