L'Empire Disney - Conclusion et remerciements

Publié le par Captain'



Conclusion

 

 

            Disney présente une caractéristique significative : à partir du simple art du dessin animé, l’artiste est devenu le dirigeant reconnu d’une grande multinationale. Une dernière preuve s’il en faut : les œuvres du studio sont encore signées de son nom après sa mort. L’entreprise Disney et ses films sont la représentation parfaite de « l’american way of life », prônant la réussite pour tous. La commercialisation de l’image « Disney », de ses héros, en fait un symbole qui dépasse les frontières. Il est devenu l’illustration d’une domination économique et culturelle de l’Amérique. C’est cette mondialisation culturelle qui est aujourd’hui réappropriée par les artistes contemporains. En récupérant le mythe Disney, c’est la culture européenne « remixée » par un américain qu’ils revisitent, comme un signe ironique. La culture, si elle a des racines, n’appartient à personne et n’est faite que d’échanges sans cesse renouvelés. Bien sûr, Disney se distingue des récits d’origines, les adapte et leur donne sa propre vision des choses. Mais on ne peut réduire l’importance des œuvres européennes dans son art. Or, en élargissant la réflexion, si Disney réinvente ces histoires, ces musiques, ces images, c’est bien parce que celles-ci on été diffusées jusqu’aux Etats-Unis. Il s’agit d’une autre mondialisation, du temps où l’Europe influençait et dominait elle-même le Monde.

Ainsi, certes Disney est un symbole de la mondialisation, de l’Amérique et de se domination ; mais il ne faut pas oublier qu’il s’inscrit dans la continuité de la diffusion de la culture européenne.

            Les Studios Disney semblent aujourd’hui en mal de perspectives. Quel va être leur propos ? Quelle va être leur orientation, à l’heure de Pixar, et du retour progressif à des dessins animés classiques, l’Europe va-t-elle encore exercer une influence sur les films du Studio ? Il semble pour l’instant que l’entreprise Disney soit désormais devenu sa propre référence, toujours en quête de retrouver un mythique  « âge d’or », celui de l’argent avant celui du sens.

 

 

 http://img.photobucket.com/albums/v647/dustysage/FridayVisions/2009/06-29-09/IMG_8218-1.jpg

 

Bibliographie

 

Captain' tient particulièrement à remercier les auteurs des oeuvres suivantes, ainsi que des excellents sites indiqués, pour l'aide qu'ils lui ont apporté, sans qu'ils en soient vraiment conscients... Merci les gars et continuez le bon boulot !


Les Livres


. Jody Revenson. La Belle aux bois dormant, La naissance d’un chef-d’œuvre. Disney Edition New York, 2008.

. (dir.)Bruno Girveau, Il était une fois Walt Disney aux sources de l’art des Studios Disney, Edition de la Réunion des musées nationaux, 2006.

. Christopher Finch, L’art de Walt Disney de Mickey à Mulan, Editions de La Martinière, 1999.

. Robert Lanquar, L’empire Disney, Presses universitaires de France, 1992 (Que sais-je ?).

. Robert Tieman, Le Monde de Mickey Mouse, Edition Naïve, 2008.

. (dir.) Bernard Génin, Disney au grand palais, Les influences européennes, Télérama Hors Série, 2006.

. Bob Thomas, L’Art du dessin animé : histoire du studio de Walt Disney et de sa participation au développement d'un art nouveau, Hachette Paris, 1960.

 

Les Sites Internet


http://www.webcot.free.fr

http://www.artofdisney.canalblog.com

http://www.chroniquedisney.fr

http://www.eurodisney.fr

 


 

 

Publié dans Dossiers

Commenter cet article