Full Metal Jacket : "Je vis dans un monde merdique..."

Publié le par Captain'




Profitant de quelques grèves, indépendantes de notre volonté, j'ai fouillé dans mes
quelques dvd, pour y trouver finalement un film de Stanley Kubrick, que je tenais à voir,
j'ai nommé :



Full Metal Jacket

 


Fiche technique :

Réalisateur :          Stanley Kubrick
Année de réalisation :             1987
Durée :                                 1H56
Acteurs :               Matthew Modine


Scénario :


-Guerre du Vietnam-
Dans un camps militaire, on assiste à l'entrainement intensif de jeunes recrues des "marines". On découvre leurs dures conditions de vie, leur "formatage"...
Une fois leur entrainement achevé, ils partent pour le Vietnam, sur le terrain.




La critique :


L'avis de captain':

Il convient tout d'abord de diviser ce film en 2 parties. La première se déroulant pendant l'entrainement des soldats, la seconde durant l'arrivée au Vietnam.
Ces 2 parties peuvent surement être représentative des "2 côtés" du soldat (et héros ?) Guignol, qui porte un badge "Paix" et un casque "Born to Kill"...

 L'entrainement des soldats est brilliament réalisé. Dès le début du film, le réalisateur donne le ton, avec la coupe des cheveux. On assiste à un rythme incroyable, représentatif de l'entrainement des soldats. N'ayant pas de véritables "points de repère" on a l'impression d'être nous même l'un de ces jeunes soldats.
On assiste en toute franchise à un véritable entraînement, froid et méchant (pardonnez moi l'expression). Par la dureté de leur chef, on ne peut que sentir un sentiment de "dégout" voire de "rébllion". Kubrick parvient à son but...

La seconde partie est tout aussi interressante. On découvre l'enfer vécu par les soldats, la folie de certains, leur cruauté... On s'interroge sur les buts de la guerre. Elle qui doit sous disant apporter la liberté aux Vietnamien, on ne voit que des ruines...
La façon de filmer de Kubrick est terriblement efficace. Tantôt soldat, tantôt observateur, il trouve toujours un moyen "prenant" et "ingénieux" pour nous présenter une situation.



Ma note : 17/20


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article