"Star Wars - the Clone Wars"

Publié le par Captain'



Il n'y a pas longtemps, dans la galaxie Cinéma, voire télévision....




http://wawa-torrent.com/torrentimg/78157aec2af2e249e7e63c643bb601cf00f3da37.jpg




Le monde du Cinéma est en pleine ébullition. Après avoir envahi nos salles obscures, remplacé nos vieux jouets, redécoré nos chambres et produits agro-alimentaires, la peur d'un épuisement à long terme du "bon filon", contraint la Fédération du Commerce à envahir la paisible planète Terre.

Débarrassé des ses "fichus droïdes", c'est équipé "d'une armée de clones" informaticiens de la ville-Etat Singapour, que le roi du vice George Lucas a lancé une nouvelle attaque d'envergure. Détruisant, film d'auteur après film d'auteur, balayant trilogie après trilogie orignale, l'Empire Lucas règne désormais sur toute la galaxie avec une poigne de fer.

Cependant, un petit groupe de Rebelles, dirigé par le Commandant Captain' ose résister et décide d'analyser attentivement la nouvelle menace, afin de ramener la paix dans nos programmes de télévision...









Que vous soyez padawan, gungan ou simple droïde de protocole, il ne vous échaperra pas que tonton Lucas à encore trouvé un moyen de se faire quelques "dataries". En cette période de crise, il en a sûrement besoin le pauvre (ironie).
C'est ainsi que quelques mois après la sortie de Sa revanche des Sith, prévoyant le coup, il annonce corps et bien le développement de deux séries télévisées. Et c'est bien là un tour de force, "brandissant sa baguette de sorcier", il nous balaye la dorénavant ex-série Clone Wars, réalisée par Tartakovky (oui, c'est bien son nom), efface la mémoire du droïde et recommence tout l'enregistrement. Changement majeur : pour bien marquer la distinction avec son prédécesseur, on ajoute le "THE". Chez Lucasfilm on prend certainement le public pour de la chair à bantha, mais au moins, c'est cette fois-ci sans faute de grammaire. Bravo ! Vivement qu'ils passent à la prochaine étape, faire un ensemble de phrase cohérent et relevant d'un niveau supérieur au CE2 (cf "C'est un traître ! - Non c'est lui le traître !")


Mais dépassons ces critiques faciles, oublions que nous sommes considérés comme de vulgaires Tauntauns. Jabba le Hutt semble, soit dit en passant, avoir influencé les techniques commerciales du Skywalker Ranch, faisant passer de la contrebande télévisuelle pour un véritable film sur grand écran (cf The Clone Wars-le film). Et oui, il est bien connu que "les Hutts sont des gangsters" comme dirait un autre captain. Salacious Crumb doit lui bien se marrer. Oups, j'en ai trop dit !... Je reprend : dépassons tout cela et analysons réellement "ce jouet technologique".


Avant toute chose, commençons par l'aspect certainement le plus important de la série, et même de toute réalisation : le scénario. Quelques petits rappels peuvent toutefois être utiles pour les non-adeptes de la saga, je dirais même pour les personnes venant vraiment d'une galaxie lointaine, très lointaine. Star Wars épisode 2: la république entre en guerre contre des séparatistes, dirigés officiellement par un sith, le compte Dooku. La guerre des clones reprend donc, comme son nom l'indique, cette période de conflit qui dure jusqu'à la fin de l'épisode III. 3 ans de guerre, une série ! (ou 2 selon les points de vue).

Que dire maintenant des trames principales de l'histoire ? Et bien tout d'abord, on peut constater une mauvaise organisation de la saison. En effet, jusqu'à la moitié de celle-ci, la série se concentre exclusivement sur Anakin Skywalker et sa padawan Ahsoka. Ce nouveau personnage est inventé de toute pièce afin de toucher le jeune public (féminin) et d'ajouter du suspense : ne la voyant plus dans l'épisode 3, que va-t-il bien pouvoir lui arriver ? Cette "domination" du duo A.A., un peu agaçante à la longue (surtout avec la gueule qu'ils ont faite à Anakin) laisse malheureusement de côté le formidable combo qu'est Obi-Wan/Anakin. Episode 11, ouf, les revoilà ! Réciproquement, après avoir eu droit à 7 apparitions en début de saison, Grievous disparaît soudainement des grilles ! Un peu plus de cohérence please !

La série fut aussi un peu longue à nous mettre en place les différents personnages et jedis déjà connus de l'univers Star Wars. Leurs apparitions ont un caractère exceptionnel, et pouvent même s'avérer inutile. Malheureusement, les graphiques de ceux-ci ne sont pas terribles !... Si les décors et effets spéciaux sont irréprochables, le style des personnages est un peu dur à avaler. On est vraiment sur une série à destination des enfants de bas âge...

Outre les personnages, la série présente le grand avantage d'offrir de nouvelles choses, un souffle nouveau à Star Wars. D'ailleurs, les nouveaux personnages, comme Cade Bane apportent beaucoup de fraîcheur à la série. Certaines nouvelles émotions vont être aussi explorées comme le fait très bien l'épisode 2 ou 5. On découvre, certes sous une version gentillette, les tensions et horreurs de la guerre. On laisse le spectateur parfois impuissant devant la cruauté d'un général Grievous odieux. Bon bien sûr, la série se fait ridiculeusement passer pour une émission philosophique : s'intéressant à l'intérêt de la guerre, donnant sa petite morale du début. Mais il faut cependant r
econnaitre que The Clone Wars se permet de dépasser les films et développe le caractère et l'histoire profonde des personnages. C'est tout à fait appréciable. Sans analyser les épisodes un par un, les histoires tiennent à peu près la route, même si on peut parfois ressentir un sentiment de déjà-vu (épisode 17...). Oublions aussi les épisodes s'appuyant sur un certain Gungan -dont on prefère taire le nom- qui sont assez...lamentables. Faire des trios d'épisodes est une bonne idée, chacun abordant un point de vue particulier sur l'action. (épisodes 19-20-21 à savourer).

Un autre fait à ne pas négliger est certainement l'utilisation massive de références. A l'image de toute la saga, on peut d'une part constater la réappropriation d'éléments historiques. Comment ne pas penser à Guernica avec l'épisode 14 ?... En outre, tout inconditionnel de
la saga originale ne pourra qu'être comblé devant la réutilisation d'éléments de celle-ci. On pense par exemple à Hoth dans l'épisode 15. Jadis oubliés et malmenés dans l'épisode II, on retourne aux sources ! Revoilà les grandes batailles de vaisseaux, rebonjour les missions de sauvetage désespérées ! Ouiiii !!! Enfin !... L'esprit de la saga revient !


En bref, The Clone Wars est une série bien gentillette, un peu trop commerciale et gamine, mais qui a cependant le talent de nous replonger avec plaisir dans l'univers de la guerre des étoiles.


Ma Note :

15/20




Publié dans Séries TV

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

dissertation 01/08/2009 13:15

Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!_________________dissertation