CJ7: Cheun Gong 7 Hou (2008)

Publié le par Stone



Ah, j'en reconnaît plus d'un qui fronce les sourcils devant ce titre mystérieux ! Ça ne vous dit vraiment rien ? La dernière bombe de Stephen Chow peut-être ? Toujours pas ?

"CJ7"





Fiche Technique:

Film Hong-Kongais

Réalisation:  Stephen Chow

Durée:  1h26

Sortie:  2008 (pas de sortie ciné)

Acteurs:  Stephen Chow, Min Hun Fung,...


Synopsis:
(Allociné)

La vie d'un modeste travailleur chinois est bouleversée lorsque son fils devient le possesseur d'un jouet pour le moins étrange. Le jouet en question, une drôle de peluche, s'avère en effet être une créature extraterrestre qui va leur fait vivre de drôles d'aventures.


L'Avis de Stone:


Voici un film toujours pas sorti en France, si ce n'est en DVD, et qui est dans la même veine qu'un Shaolin Soccer ou Crazy Kung-fu...en bien mieux !

De là à dire que je n'ai pas aimé ses premiers films, il ne faut pas pousser mais je dois avouer que s'ils étaient réussis dans la forme, c'était moins le cas dans le fond. Alors que là, CJ 7 s'avère impressionnant pour sa réussite sur le fond comme dans la forme.



La meilleure façon de juger ce genre de film c'est de le visionner et de l'apprécier car ce métrage est un pur délice de drôlerie, ringardise affirmée, satire, et de déjantitude. Croyez moi, vous en ressortirez de très bonne humeur après avoir ENFIN regardé un très bon film qui ne se prend pas au sérieux et n'essaie pas d'en faire des tonnes pour impressionner. Il est simple, humoristique, déjanté, loufoque, fringuant de vitalité et touchant comme pas deux.

Stephen Chow réaffirme son don de réalisateur casse cou qui prend des risques au risque de se briser les ailes mais qui ne dépasse jamais trop souvent la limite de l'acceptable. Il joue avec les classiques du cinéma récent et sur-joue son rôle de "faiseur de blockbusters Asiatique" en se moquant de tout ce qu'il avait fait au par avant. C'est une véritable maturité qu'acquiert l'acteur-réalisateur qui arrive enfin à relativiser son travail et le rendre travaillé et plus poussé.



A travers, un film fantastique porté par un extra-terrestre éclipsé par deux acteurs grandioses: le père (Stephen Chow) et surtout le petit garçon (Jia Xu) qui entretiennent une relation absolument touchante, à la fois drôle et burlesque mais aussi, et surtout, émouvante.

Cette satire sociale sur la pauvreté en Chine et ses différences entre les niveaux de population à travers la recherche d'une croissance poussive et aveugle arrive à nous captiver par ses enjeux qu'elle nous livre et cette morale douce et plaisante qu'elle parvient à faire diffuser. Au final, c'est une très bonne réalisation portée par de très bons acteurs et une très bonne Bo qui font de cette comédie déjantée et rythmée, un film à voir absolument (malgré sa durée un peu courte).




Note:  18/20




Publié dans Comédie

Commenter cet article