"Elle est ma ville, et moi, je suis son esprit." (The Spirit)

Publié le par Stone




Attention !
Cette critique risque de devenir une pièce de collection d'ici la sortie du film en Dvd car celui-ci se fait de plus en plus rare dans les salles obscures au fil des semaines...(si ça continue, il risque de sortir de l'affiche d'ici une semaine alors vous savez ce qu'il vous reste à faire)



The Spirit



(désolé l'affiche est introuvable, tout comme la Bo d'ailleurs...et le film^^)



Fiche technique

Film américain, britannique


Réalisation:   Franck Miller

Durée:  1h43

Genre:  Comic' Comique

Date de sortie:  31 Décembre 2008

Acteurs:  Gabriel Macht, Samuel L. Jackson, Eva Mendes, Scarlett Johansson, etc.


Scénario

Denny Colt, un ancien flic, revient mystérieusement d'entre les morts. Il est désormais le Spirit, combattant du crime dans les rues obscures de Central City.
Son ennemi juré, Octopus, a un but bien différent : dans sa folle quête d'immortalité, il s'apprête à détruire la ville. Aux quatre coins de la cité, le Spirit traque le tueur. Sur son chemin, le héros masqué croise des femmes, toutes sublimes, qui cherchent à le séduire, l'aimer ou le tuer... Seul son amour de toujours ne le trahira pas : Central City, la ville qui l'a vu naître... deux fois.




L'avis de Stone


Voilà un film qui a créé la polémique parmi les critiques qui furent une véritable boucherie, mitraillage, déchiquetage en règle.
Laminé, crucifié, écartelé et broyé par la critique, qu'elles soient américaines ou françaises, The Spirit aura au moins eu le mérite d'attiser un sentiment, même si ce n'est pas celui qu'on attendait.



Voilà un film qui aura le mérite d'être véritablement surprenant (je n'ai pas lu le comic's je tiens à la rappeler)
C'est un film comme on n'en fait pas souvent à savoir déjanté, déjanté et déjanté. L'inexpérience de Miller en est sans doute pour beaucoup mais The Spirit a au moins le mérite d'être unique en son genre, et loin d'être oubliable. La preuve, je suis tombé sous son charme (et Dieu sait que je ne partage pas les convictions de Franck Miller, remember sa bd 300)

En effet, en plus d'être comique à souhait, l'esthétique y est absolument grandiose. Là où Sin City était révolutionnaire, The Spirit est révélateur, révélateur d'un nouveau cinéma qui ne se contente plus d'adapter une oeuvre papier à l'écran mais de la faire revivre à l'écran. En plus du sentiment d'être plongé dans un livre on a cette même sensation partagée que de rentrer littéralement dans le récit narratif.
Quand vous lisez une BD ou un roman, vous vous imaginez des images, des actions pleines de réalisme en tête ?
Et bien Miller a réussi à recréer cette sensation angélique, de rêve éveillé.
De plus, on pourra rajouter qu'outre cette esthétique littéralement envoutante, Miller réussit à rester cohérent et loufoque dans sa réalisation, qui pour une première est réussie: même si il emprunte un grand nombre de style de réalisation parmi lesquelles un style dénaturé et emprunt de folie de Tarantino, ou la sagesse maitrise d'un Leone et ses plans caractéristiques, ou encore celle de son ami Rodriguez (Sin City).



Mais ce film ne serait pas le même si sa Bande Originale n'avait pas été aussi spectaculaire. Empruntant beaucoup à Morricone ou à Elfman, elle se moque ouvertement des grands films sérieux de super héros qui oublie qui ils sont vraiment. Cette Bo parodie mais est également unique en son genre, créant vraiment une ambiance splendide au Spirit.

Car avant tout ce film n'est pas fait pour se prendre au sérieux, et ça il faut bien le comprendre. Les gens qui se lèvent au bout de 10 minutes, désabusés et déçus, n'ont pas compris que ce fim est avant tout un divertissement comique et non un drame fantastique à la Batman (les deux derniers j'entends par là). Ce film parodie ouvertement l'ensemble du cinéma d'adaptation dans une ambiance 40-50's, voire 60's. on aurait presque l'impression d'avoir affaire à un cartoon des années 20-30 !

The Spirit est véritablement un hommage aux comic's et à cet univers particulier car l'esprit est beaucoup plus présent que dans d'autres adaptations qui s'américanisent beaucoup trop et se romancent à tire l'arrigot pour plaire au plus grand nombre. Et ça, ce n'est pas l'objectif de Miller qui mélange la comédie burlesque avec bon nombre de répliques cultes, l'aventure héroïque portée par une ambiance et une Bo très recherchées et envoutantes, et une romance passionnée (pas guimauve) dans laquelle se fondent avec brio Gabriel Macht et Eva Mendes.

Ce regard satirique par le biais du rire porte aussi de très bons acteurs et des personnages assez caricaturaux mais attachants. D'ailleurs la relation qu'entretient The Spirit avec sa ville est particulièrement bien représentée et passionante, là où Sin City avait échoué et où la ville n'était pas assez mise en valeur. Malheureusement, l'humour présent dans ce film n'est peut-être pas percutant pour tout le monde et aussi drôle ou communicatif pour tous. Car il faut avoir "l'esprit" une fois le film commencé.



Même si le scénario est assez bancal et pas très (ou trop justement) poussé, The Spirit est rudement bien mené avec ses personnages, et notamment le héros, assez bien travaillés dans l'ensemble. Mais bon niveau scénario, on s'en moque après tout car là n'est pas l'essentiel, on n'est pas là pour se prendre la tête et ça, Miller l'a bien compris en tournant en dérision une histoire de pouvoir dantesque réduite, au final, à néant. Il a aussi compris que le cinéma est fait pour se faire plaisir (de différentes manières, que ce soit visuellement, auditivement, intellectuellement ou psychologiquement) et ce film nous procure une certaine joie à peine dissimulée.

Mais est-ce que celui-ci passera le cap souvent fatal du Deuxième visionnage ?

Je l'espère car même si les critiques passèrent à coté de cette déferlante folle, The Spirit n'en reste pas moins un de ces petits bijoux cependant érinté par l'appat du gain: dommage pour sa non-reconnaissance.




Note: 18/20

(en attendant confirmation)





Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

timouton 30/03/2012 23:34


the spirit mieux notés que sin city (voire même que the island) !!! j'ai du mal à adhérer à l'idée ... j'ai aimé ce film, apprécié son univers visuel et suis d'accord avec une grande partie de la
critique faite. je l'ai même en dvd (oui oui !!!, les 3 en fait, idem pour watchmen d'ailleurs, que j'ai aussi moins apprécié). mais le film est malheureusement parfois un peu maladroitement mené
et ne surclasse selon moi pas sin city (ni the island, mais c'est plus discutable car beaucoup moins comparable). j'ai peur que le fait de trop vouloir le défendre risque à l'inverse de décevoir
les potentiels volontaires et je trouve ça dommage car il est reste un film grâce auquel on passe un très bon moment.


bien sûr, c'est juste un avis perso et les goûts et les couleurs sont assez difficiles à discuter.


ceci mis à part, merci pour votre site, il me donne des idées quand je ne sais pas quoi regarder :-)