Australia : "Somewhere over the rainbow..."

Publié le par Captain'

Le retour du Western au ciné, on y croit...

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/65/69/32/18998528.jpg
 
Fiche Technique
Réalisateur : Baz Luhrman
Acteurs : Nicoles Kidman, Hugh Jackman
Durée : 2h35
Pays de Production : Etats-Unis
Date de Sortie :  24 décembre 2008

 


Scénario (Allociné) :

Fin des années 30. Lady Sarah Ashley, une aristocrate anglaise hautaine et renfermée, arrive au coeur des paysages sauvages du Nord de l'Australie pour y rejoindre son mari qu'elle soupçonne d'adultère, et qui tente - sans succès - de vendre l'immense domaine qu'ils possèdent sur place : Faraway Downs. Elle ne tarde pas à découvrir que l'exploitation est au bord de la ruine et menacée par son propre contremaître, Neil Fletcher, un homme sans scrupules de mèche avec un puissant éleveur, prêt à tout pour précipiter la chute du domaine et s'en emparer. Pour sauver Faraway Downs, Sarah n'a pas d'autre choix que de s'allier à un "cow-boy" local un peu rustre connu sous le seul nom de "Drover", et de parcourir avec lui des milliers de kilomètres à travers les terres aussi magnifiques qu'inhospitalières du pays afin de mener jusqu'à Darwin 1500 têtes de bétail. Peu à peu transformée par la puissance et la beauté des paysages, touchée par la rencontre d'un jeune aborigène orphelin, Sarah découvre des sentiments qu'elle n'avait jamais éprouvés jusqu'alors. 


L'avis de Captain' :

Un projet terriblement alléchant, un mélange de romance, Far-West et film de guerre; un réalisateur ayant déjà fait ses preuves (cf Moulin rouge et Roméo+Juliette ) : on ne pouvait qu'attendre un grand film, au détour de Out of Africa ou Lawrence d'ArabieLoin de là.
http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/65/69/32/19030593.jpgLe film commence dans une atmosphère assez étrange, il faut le reconnaître. On se demande rapidement où on a mis les pieds. L'immersion n'est pas vraiment totale. Il y a ainsi un gros problème de scénario qui est assez inégal. Baz Luhrman n'hésite pas à en remettre des couches et des couches et des couches et des couches... Ce qui est très agaçant ! Et parmi ce surplus "d'émotions", voire de léger foutage de gueule, on nous met des idées brillantes. En particulier, j'adore le fait que le western dépasse le simple western, et qu'il y ait derrière des questions militaires et économiques; mais n'étant pas un grand connaisseur du genre, je suis peut être mal placé pour juger. Sur le papier, l'idée directrice est d'ailleurs très sympathique.

Mais le réalisateur ne sait plus où il met les pieds à force de trop en faire. Du coup, on tombe sur un mélange pas forcement très homogène. Autre gros coup de gueule au niveau de la photographie : pas vraiment de plans grandioses, de paysages époustouflants à perte de vue; mais lorsqu'il y en a ceux-ci sont assez mal cadrés, et on a un champ de vision assez limité. Sur le plan esthétique, petite déception lorsque l'on voit le travail de Baz Luhrman avec Moulin Rouge. Pas de style particulier, ou à la limite il n'est présent que dans les effets spéciaux montrant des vues aériennes du port.
http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/65/69/32/19030603.jpgLes acteurs, ma foi, ne se débrouillent pas mal, même si Hugh Jackman a, il faut le reconnaître, plutôt le physique d'un Wolverine plutôt qu'un cow-boy (musclor quoi !). L'évocation des Stolen Generation est prenante, on plonge bien dans la culture des aborigènes, et leur histoire tragique. Mais ce qui, encore une fois, contribue en partie à l'effet "too much" du film.

En bref, un film très inégal, même si il reste tout de même une "grande aventure".



Ma note :
12/20






Publié dans Western

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article