Requiem for a Dream : "Nous avons un gagnant !"

Publié le par Analeïa



Fiche Technique

Réalisateur : Darren Aronofsky
Acteurs : Jared Leto, Ellen Burstyn
Durée : 1h50
Pays de Production : Etats-Unis
Date de Sortie :  21 Mars 2001



Synopsis :

Harry Goldfarb est un junkie. Il passe ses journées en compagnie de sa petite amie Marion et son copain Tyrone. Ensemble, ils s'inventent un paradis artificiel. En quête d'une vie meilleure, le trio est entraîné dans une spirale infernale qui les enfonce toujours un peu plus dans l'angoisse et le désespoir.

La mère d'Harry, Sara, souffre d'une autre forme d'addiction, la télévision. Juive, fantasque et veuve depuis des années, elle vit seule à Coney Island et nourrit dans le secret l'espoir de participer un jour à son émission préférée. Afin de satisfaire aux canons esthétiques de la télévision, elle s'astreint à un régime draconien. Un jour, elle le sait, elle passera de l'autre côté de l'écran.

 


L'Avis d'Analeïa:

 

Après avoir vu le film on comprend mieux pourquoi il avait reçu en 2000 le prix du jury hors compétition au festival de Cannes. En effet, la plupart du temps les films obscurs sont maîtres. En parlant de films glauques, je sais pas réellement sous quelle restriction d'âge avait été présenté le film, mais pour moi ça valait pas moins de 16 ans.

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/00/00/00/84/69197537_ph5.jpg 

Bon, les bons points forts de ce film restent indéniablement les acteurs. J'avais pourtant un peu peur en voyant au casting Jared Leto, pensant, que sa carrière d'acteur avait été assez pitoyable pour qu'il se plonge complètement dans son groupe de musique 30 secondes to Mars. Et bien, je m'étais complètement trompé, il est incroyable dans son rôle. En fait, l'originalité de ce film est que tous les personnages sont mis au même niveau, il n'y pas de personnage plus important qu'un autre, et pas un n'a le même problème. L'originalité vient également du fait, qu'on ne s'attache pas à un personnage en particuler, puisqu'à la base il y a quelque chose qui débloque chez eux.

Pourtant quand ils arrivent tous au point de non retour, on se sent vraiment mal. A vrai dire, après ce film on ne peut que se sentir mal, c'est pas vraiment quelque chose à regarder si tu passes une bonne journée.

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/66/50/84/18936934.jpg 

La BO est également un bon point, puisque le thème est devenu un classique, et que je suis définitivement fan de Clint Mansell (The Fountain aussi).

Concernant la réalisation, je sais pas vraiment si c'est un bon ou un mauvais point à vrai dire. C'était juste bizarre. Les couleurs fades, et des plans parfois statiques à la Kubrick. On va conclure par dire que c'était...original.

 

Au final, ce film demande beaucoup de temps avant d'être commenté, parce qu'il vous laisse tellement mal à l'aise que vous regrettez un peu de l'avoir regardé si tard. Pourtant, quand on pense à l'histoire, on ne peut qu'arriver à la conclusion que le scénario d'une descente aux enfers est parfait. Ce film se veut donc 100% authentique dans l'histoire qu'elle véhicule et ne fait pas dans la dentelle pour concilier et épargner le spectateur.

 

Ma Note :
13/20


 

Publié dans Drame

Commenter cet article