"Pourquoi cet air si sérieux ?" (The Dark Knight)

Publié le par Stone


Comment vous avez pu le contaster, il y a une pénurie d'article depuis le 4aout:
La raison ?
Tout le monde a besoin de vacances !

Mais pour moi, le boulot reprend maintenant avec la critique d'un film sorti récemment que beaucoup de gens attendaient avec impatience...
Je veux bien évidemment parler du nouveau
"Batman"
renommé pour l'occasion en

"The Dark Knight"

ou
"Le Chevalier Noir"




Fiche technique

Réalisation:  Christopher Nolan

Date de Sortie:  13 Aout 2008

Durée:  2h27

Acteurs:  Christian Bale, Michael Caine, Heath Ledger, Gary Oldman (très important l'ordre et le fait que ce film soit centré sur ces 4 personnages)


Scénario

Batman aborde une phase décisive de sa guerre au crime. Avec l'aide du lieutenant de police Jim Gordon et du procureur Harvey Dent (les connaisseurs le reconnaitront), Batman entreprend de démanteler les dernières organisations criminelles qui infestent les rues de sa ville. L'association s'avère efficace, mais le trio se heurte bientôt à un nouveau génie du crime qui répand la terreur et le chaos dans Gotham : le Joker...




L'Avis de Stone


La première chose que je me suis dites sur "The Dark Knight" c'est que j'aurais du me renseigner sur sa durée avant d'y aller.

En effet, arriver à, je crois, 1h30 du film, je me suis dit "tiens ça va se terminer comme ça et puis ça fera une belle ouverture pour un troisième opus..."
Et bien non, il va falloir attendre une heure de plus et c'est pour cela que sur le coup, je n'ai pas vraiment apprécier à sa juste valeur cette fin à rallonge (c'était ce que je pensais).
Au final, en sortant du cinéma, on se rend vraiment compte de l'utilité de tous ces événements qui se suivent sans interruption jusqu'à la fin du film.

Donc voilà, commençons par les points négatifs.

Premièrement, la lisibilité du scénario est un petit problème.
En effet, le scénar' est découpé assez étrangement et peut paraitre aux premiers abords assez compliqué car contrairement à Batman Begins où l'on suivait l'évolution d'un seul personnage, on assiste à la genèse/décadence de 4 personnages qui sont au final tous liés les uns les autres.
Bref, je n'en dis pas plus...

Ensuite, mis à part la durée, on a littéralement affaire à deux films en un.
La première partie étant concentrée uniquement sur le Joker et sa volonté de faire tomber Batman, et ce dernier aux prises avec son désarroi et son impuissance devant la réussite de la Justice, la vraie, sans violence et régit par la loi.
Puis, on a une deuxième partie qui concerne la décadence de cette Justice qui ne peut que s'en remettre à la violence et à la brutalité pour contrer le crime.


A présent, oubliez tout ce que je vous ai dit avant car au final, après votre visionnage, vous vous rendrez compte que ces "points négatifs" ne peut être que positifs.

Que dire alors de la richesse scénaristique impressionnante et sans faille, la réalisation de Nolan le rend véritable et éblouissant tout en rajoutant cette esthétique déjà présente sur le premier Batman Begins et en l'améliorant.

Que dire alors des acteurs.
Je n'ai rarement vu un film qui possédait autant de talent au niveau ducasting.
Ils sont tous géniaux et interprètent chacun de façon unique pour rendre leur personnage identifiable...ou détestable.

Que dire alors d'Hans Zimmer.
Même si ils ne s'est pas foulé pour fournir une Bo comprenant deux ou trois thèmes seulement, on en retiendra le nouveau thème de Batman absolument fantastique !

Que dire alors des personnages.
Quelle profondeur, quelle identité pour chacun et notamment pour les "bad guys" (ou méchants) comparé au premier film de Nolan.

Que dire de la continuité dans l'histoire tout en construisant une toute nouvelle épopée car ces films ont tout l'air d'une véritable mythologie grecque.

Que dire alors du suspense constant et du rythme effréné de "The Dark Knight" qui est rempli de rebondissements.

Que dire de tous ceci si ce n'est un simple


Pour faire court et ne rien vous révéler, voici le principal attrait de ce film bourré (à nouveau) de reflexions philosophiques et de phrases moralistes à souhait:

Ses thèmes.

Après Batman Begins et sa focalisation sur l'identité de chacun et sa représentation dans la société (rappelez-vous le thème des masques)

The Dark Knight nous présente l'Homme tout simplement.

L'Homme et ses émotions.

La justice, l'héroisme, les règles que se fixent chacun, la haine, la vengeance, le pouvoir, la quintécence, la décadence...
L'évolution de nos sentiments et de l'être tout simplement

Qui est le héros dans l'histoire ?
Là n'est pas l'essentiel.
D'ailleurs, le film ne se nomme pas "Batman: le chevalier noir" mais "Le Chevalier Noir" ce qui caractérise à lui seul ce long-métrage.

Par exemple, si l'on regarde l'homme qui maitrisait son destin, il se retrouve au final à sa mercie en choisissant de s'en remettre au hasard...cela ne vous rappelle personne ?

Ah oui j'oubliais le GROS point noir du film, si on ne connait pas du tout l'univers Batmanien, on sera un peu perdu.

Action, émotions, réflexions, tous ça sous une grandiose license qu'est Batman:
ça ne peut donner qu'un cocktail explosivement merveilleux qui pourrait rendre ce film au rang de référence dans le domaine des adaptation comics...mais pas seulement.


Je n'ai qu'une chose à vous dire:

Courrez le voir

Voilà qui est fait, une critique beaucoup plus intéressante et détaillée sur ce film qui en vaut la peine paraitra plus tard, le temps que tout le monde l'ait vu.


Ma Note 19/20


Commenter cet article

testing omnitech support 16/12/2014 07:52

This is a movie for which I could not find enough and suitable description. All I can say is that it is one of the best movies that were made in the recent times. I do hope that it would improve much better each time.

Stone 05/09/2008 17:58

D'ailleurs j'ai eu quelques échos de certains de mon entourage qui trouvaient ma critique trop entousiaste par rapport à un film "banal" et même moins bon que le précédent...
Personnellement je le trouve encore plus approfondi que les précédents (et Begins y compris) et loin d'être banal (attendez ma critique plus complète une fois la sortie dvd et vous verrez ce que je veux dire)

Ceux qui l'ont vu pourrait peut-être faire avancer le débat ?

Stone 28/08/2008 15:42

Sur ta faim parce que le film ne finit pas? Je crois que c'est une trilogie donc maybe et le fait qu'il y est ce sentiment de "ça finit là?" rend la dramaturge encore plus superbe...

Senseï 28/08/2008 13:42

euh jss d'accor avec t poin positif mai g était quand même déçu par ce film je c pa jss resté sur ma faim

Stone 27/08/2008 12:55

En fait je voulais dire "affichage à gauche" ou "centré"