Seuls Two : " Mon papa il est pas là ... il est mort "

Publié le par Stone


Oui bon je sais que la citation n'a pas grand chose à voire avec l'histoire du film mais bon la scène est bien marrante quand même...





Fiche technique :

Réalisateur :
Eric Judor & Ramzy Bedia

Date de sortie : 25 Juin 2008

Durée : 1H34

Acteurs : Eric Judor, Ramzy Bedia, Benoit Magimel...



L'Avis de Stone


Alors alors...que dire si ce n'est que l'on ressort de ce film avec la banane !


Quelles craintes s'étaient pourtant formées à son approche...


En effet, certes la bande-annonce est naze et absolument pas représentative du film car en vérité le scénario est bien plus élaboré que laisse paraitre les extraits. Les moments de "solitude" sont magnifiquement menés et l'on a vraiment l'impression de suivre tout en meme temps que le personnage joué par éric...bref je vous laisse découvrir l'histoire au fur et à mesure du film car en réalité, les scènes dans un Paris délaissées représente seulement un tiers du film, le reste correspond au début et à la fin le tout entrecoupé de plusieurs scènes bien différentes de l'apparente solitude...


L'autre crainte se portait sur le jeu d'acteur de Eric et Ramzy qui nous ont habitué à une démonstration plus que caricaturale lors de leurs précédents films, mais allez savoir comment ici ça passe à merveille !
Et oui, tout d'abord leur jeu correspond absolument à leur personnages et donc quoi demander de mieux à ces deux fantastiques acteurs-humoristes !


La réalisation quand à elle effectuée par Eric Judor et Ramzy Bedia ne souffre pas de lenteur c'est le moins que l'on puisse dire, le film va à 100 à l'heure et la réa' suit à merveille ce rythme effréné tout comme une bande-son discrète mais efficace.
En effet, dans ce genre de film, pas besoin d'en faire des tonnes car au final l'ambiance se fait principalement par l'ensemble du casting.

Un casting qui accueille pas mal de star de la Tv et du cinéma. En effet, on retrouve pour épauler Eric et Ramzy, Benoit Magimel, Kristin Scott Thomas ou encore Elodie Bouchez ou Edouard Bear (rôle éclair) et bien sur les inévitables Omar et Fred qui sont ici de chaque coté différent à savoir, les méchants et les gentils.

La dernière crainte se portait sur l'humour utilisé dans cette oeuvre car j'avais un peur que l'on tombe rapidement dans l'humour bien lourd et répétitif...
Au final, il n'en est absolument rien !
Et oui ! L'humour est savamment réparti tout au long des 1h30 de film et ne tombe à aucun moment dans le vulgaire ou le burlesque allant de l'humour noir aux jeux de mots débiles en passant par des réflexions sans queu ni tête:

Seuls Two est une bonne tranche de rigolade sur un pain de morale.

En effet, ce film présente comme même une réflexion sur plusieurs thèmes de la société moderne avec en tête, l'amitié et la solidarité, en passant par le racisme.


Bref, ce film est une véritable bouchée d'air frais et il serait impensable de n'avoir aucun fou rire en le visionnant !
J'ai encore le rire facile rien qu'en y repensant !


Note:  17.5/20

(Dois-je vous rappeler que la note correspond à la catégorie ?)




Publié dans Comédie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article